top of page

CAN 2022 : tout savoir sur la compétition !

La Coupe d’Afrique des Nations débute ce dimanche 9 janvier 2022 (jusqu’au 6 février 2022). Quels sont les favoris, les outsiders, les joueurs à suivre ? Foot Universal vous présente en détails la compétition !


La Coupe d'Afrique des Nations, en attente d'un successeur à l'Algérie.

Une organisation délicate


Ce dimanche, le Cameroun reçoit le Burkina Faso en ouverture de la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations. Pour tout un continent, ce lancement va être synonyme d'un immense ouf de soulagement tant les difficultés se sont multipliées ces dernières semaines. Avec la recrudescence de la crise liée au covid-19, les Fédérations Africaines, et en particulier la fédération camerounaise, ont dû mettre en place des protocoles stricts afin d’assurer la sécurité sanitaire indispensable au bon fonctionnement de la compétition. De plus, les sélections africaines ont également dû faire face à un problème malheureusement devenu récurrent : la pression des clubs pour conserver leurs joueurs africains appelés pour la compétition. En effet, la Coupe d’Afrique se déroule en pleine saison des championnats européens, ce qui ampute plusieurs clubs de leurs meilleurs joueurs. On peut citer entre autres Mohamed Salah (Liverpool/Égypte), Sadio Mané (Liverpool/Sénégal), Naby Keita (Liverpool/Guinée), Riyad Mahrez (Manchester City/Algérie) Tomas Partey (Arsenal/Ghana), Wilfred Ndidi (Leicester/Nigeria), Sébastien Haller (Ajax/Côte d’Ivoire).

Les grands clubs européens, notamment anglais pour la majorité, ont fait pression sur la FIFA afin que cette dernière annule ou reporte la compétition, ce qui a engendré la colère des fédérations africaines de football, en particulier celle du Cameroun et de son nouveau président Samuel Eto'o, élu le 11 décembre 2021. A juste titre, de nombreuses voix se sont élevées pour demander plus de respect pour une compétition mythique, qui se doit d'être considérée avec beaucoup plus d'égard par le monde du football. Fort heureusement, malgré les menaces, la compétition aura donc bien lieu pour le plus grand plaisir des fans de football. Alors, qui succèdera à l'Algérie ? Foot Universal vous fait un petit tour de table des favoris :


Les favoris


Deux sélections se dégagent clairement. Il s’agit tout simplement des deux finalistes de la dernière édition à savoir l’Algérie et le Sénégal.


L’Algérie :


Vainqueur de la CAN 2019, les Fennecs ont l’air encore plus forts qu’il y a 3 ans. Les hommes de Djamel Belmadi qui ont battu le Sénégal en finale de la dernière CAN (1-0) sont sur une série de 33 matchs sans défaite. Pour perpétuer cette invincibilité, l’Algérie pourra compter sur de très bons joueurs : Aïssa Mandi, Ismael Bennacer, Youcef Belaïli, Adam Ounas sans oublier le meilleur joueur de cette sélection Riyad Mahrez. C’est donc un collectif huilé qui aura envie de prolonger sa suprématie sur le football africain.


Le Sénégal :



Il s’agit très certainement de l’équipe avec le plus de talents (Sadio Mané, Gana Gueye, Ismaïla Sarr, Kalidou Koulibaly, Edouard Mendy etc..). L’équipe dirigée par Aliou Cissé sera très certainement revancharde après son échec en finale en 2019. Trois en plus tard, les "Lions de la Teranga" ont tout pour gagner désormais : les joueurs, le collectif et l’expérience. A noter également que le Sénégal est la première nation africaine au classement FIFA depuis plus de 3 ans. C’est donc avec l’Algérie, l'autre grand favori à la victoire finale de la CAN 2022.


Les outsiders


Plusieurs équipes se retrouvent dans ce lot à commencer par le pays organisateur :


Le Cameroun :



Le vainqueur de la CAN 2017 aura son mot à dire d’autant plus qu’il joue à domicile. Le Cameroun peut compter sur son histoire et son expérience (quintuple vainqueur de la CAN).


La Côte d’Ivoire :



Les Eléphants ont une attaque de feu (Sébastien Haller, Wilfried Zaha, Jérémie Boga, Nicolas Pépé) sans oublier le colosse Franck Kessié au milieu de terrain. Les hommes de Patrice Beaumelle seront très certainement revanchards également, eux qui ne participeront pas à la prochaine coupe du monde au Qatar. Les ingrédients sont présents, à voir si l’équipe sera à la hauteur.


Le Mali :



On parlait de talents avec le Sénégal, voici une autre équipe qui n'en manque pas. Le Mali fait figure de véritable outsider avec ses jeunes joueurs notamment au milieu de terrain (Samassekou, Haïdara ou encore Yves Bissouma). C’est une jeune équipe avec un énorme potentiel qui aura son mot à dire lors de la compétition.


Le Maroc :



Si l’on a pu être déçu des résultats des lions de l’Atlas lors de la CAN 2019, elle reste tout de même une équipe très sérieuse. Le Maroc devra faire sans Hakim Ziyech (non sélectionné pour des problèmes avec le sélectionneur Vahid Halilhodzic). L’équipe pourra tout de même compter sur Hakimi sur le flanc droit, Aguerd dans l’axe ou encore des joueurs comme Boufal, et peut-être El Nesyri si celui-ci est remis à temps pour participer à la compétition.


L’Égypte :



Si les Pharaons n’ont clairement pas la meilleure équipe, la seule présence de Mohamed Salah suffit à les classer parmi les outsiders. L’attaquant de Liverpool devra porter son équipe si elle veut aller loin dans la compétition. Connaissant les qualités du joueur, cela n’est pas impossible.


Les joueurs à suivre


Nous avons évoqué plusieurs grands noms précédemment, parmi ces joueurs, si certains seront très certainement au rendez-vous comme Sadio Mané, Riyad Mahrez ou encore Mohamed Salah, on peut se poser la question pour Sébastien Haller. En effet, il s’agit de sa première CAN, et quand on connaît la particularité de cette compétition, on demande à voir Sébastien Haller dans ces conditions d’autant plus que de nombreux espoirs de la Côte d’Ivoire reposent sur ses épaules.

En plus de Haller, d’autres joueurs seront à suivre comme l'algérien Youcef Belaïli, étincelant lors de la victoire des Fennecs à l’Arab Cup le mois dernier. On surveillera également :


Mohamed Camara (Mali):



Le milieu de terrain de Salzbourg ne cesse de faire parler de lui. A voir si ce dernier sera titulaire indiscutable vu le nombre de milieux talentueux au sein de la sélection malienne.


Mohamed Bayo (Guinée) :



L’attaquant du Clermont Foot est plutôt connu du public français mais pas forcément de celui de la Guinée. Né en France, il n'est en effet international guinéen que depuis la saison dernière.. Participant également à sa première CAN, le buteur clermontois aux statistiques impressionnantes (22 buts en 38 matchs de ligue 2 en 2020-2021 et déjà 9 buts en ligue 1 cette saison), sera un des hommes à suivre de près ses performances lors de la compétition.


A cette liste, on peut rajouter un Kelechi Iheanacho (Nigeria) qui sera sans doute l’atout numéro un des Super Eagles en l’absence de Victor Osimhen ou encore Karim Konaté la nouvelle pépite de la Côte d'Ivoire. A tout juste 17 ans, l'attaquant de l'ASEC Mimosas a déjà atteint la barre des 20 buts inscrits en 29 matchs chez les pros ! Et si c'était lui la future star de cette CAN ?



25 vues0 commentaire

Comments


Ancre 1
bottom of page