top of page

A la rencontre du FC Belette, petit poucet de la Coupe de France

Dernière mise à jour : 6 oct. 2021

A l'occasion du 4ème tour de la Coupe de France dimanche, Foot Universal est allé s'entretenir avec le FC Belette, dernier club de cinquième division de district encore en lice dans la doyenne des compétitions françaises. Présentation du club le plus fou de France.

Al-Fillon, Aroca et Coupe de France


Le jour se lève sur la petite commune de Saint-Léger-sur-Roanne et, du haut de la plus haute salle de la plus haute tour de son palace, Al-Fillon contemple son empire. Mystérieux propriétaire du FC Belette de Saint-Léger, club créé en 2020 et évoluant en cinquième division de district, Al-Fillon est "un enfant du village de St-Léger qui a fait fortune dans les trafics d'armes et d'organes". Cet été, celui qui serait aujourd'hui la 4ème fortune mondiale d'après Forbes, a frappé fort. Tout d'abord, après des négociations ô combien compliquées, il est parvenu à prolonger le très convoité coach des Belettes Christian Aroca pour 99 années supplémentaires. Très apprécié par ses joueurs, coach Aroca avait déclaré être incapable "de refuser un tel paquet de fric". La prolongation de ce coach qui aime l'argent n'avait toutefois pas été sans conséquences : pour ne pas être épinglé par la DNCG, le FC Belette avait dû mettre plusieurs éléments sur la liste des transferts au prix de 500 000 euros le kilo, soit plus de 50 millions d'euros pour les joueurs les mieux portants. Malheureusement, la tentative s'était révélée infructueuse et Al-Fillon avait été contraint de corrompre quelques membres de la Fédé pour pouvoir s'acheter la tranquillité. Une fois ces détails réglés, le FC Belette a pu se montrer actif sur le mercato afin de s'attacher les services de leur nouvel attaquant vedette Jean Baptiste Prunet pour une somme si importante qu'elle n' a pas été divulguée. Désormais armés jusqu'aux dents, les Belettes peuvent se concentrer sur leur objectif principal cette saison : remporter la Coupe de France. Pour cela, il faudra déjà réaliser un nouvel exploit ce week-end face à l'AS Chambon Magneux, pensionnaire de D1 de district. Avant cette rencontre primordiale, nous sommes allées à la rencontre de ce club vraiment pas comme les autres..


Foot Universal : Bonjour, pouvez nous présenter un petit peu ce qu'est le F.C. Belette ?


FC Belette : Le FC Belette de Saint-Léger est né en avril 2020 en plein confinement. Il est issu d'une bande de copains qui jouaient ensemble étant gamins et jusqu'en séniors dans un club voisin. Entre les études de chacun et l'entrée dans la vie professionnelle d'autres, nous avions tous rapidement arrêté le foot dans ce club. Quelques années plus tard, bien sûr toujours potes, on a réalisé qu'on avait tous envie de retoucher le ballon mais il était difficile de trouver un club pouvant nous accueillir et qui nous ferait jouer tous ensemble. Du coup on est parti sur l'idée de créer notre propre club.


Cela n'a pas été trop difficile ?


Non car la commune sur laquelle plusieurs joueurs habitent, Saint-Léger sur Roanne, n'avait plus de club et la nouvelle mairie souhaitait dynamiser la ville donc on les a contacté et ils nous ont donné le feu vert. Rapidement on s'est retrouvé à 25 joueurs, uniquement des potes. Pour certains on ne s'était jamais quittés, pour d'autres on s'était un peu perdu de vue donc l'occasion était belle. Aujourd'hui on est une petite trentaine de licenciés, 25 ans en moyenne, avec 6/7 dirigeants (des joueurs et des parents de joueurs principalement) et la mairie qui ne peut nous aider financièrement nous laisse profiter des installations sportives !


L'année dernière, la saison a été interrompue à cause du covid, comment aviez vous commencé la saison ?


On avait débuté la saison dernière avec une vraie prépa et 3/4 matchs amicaux. Ensuite, on a démarré la saison avec 4 matchs et 4 victoires en championnat avant que la saison ne s'arrête. En revanche, nous nous n'étions pas inscrit en Coupe de France parce que nous n'étions pas certains d'avoir assez de licences validées fin août et, financièrement, nous n'étions pas sûr de pouvoir payer les frais d'inscriptions, les frais d'arbitrages, etc..


Alors que cette année en revanche, vous avez fait de la victoire finale en Coupe de France votre objectif numéro 1 !


Oui, cette coupe étant la coupe de tous les possibles, on a décidé en fin d'année dernière de s'inscrire et de faire une grosse comm' autour parce que ça colle entièrement à notre esprit décalé. C'est une compétition qui parle à tout le monde, on a une équipe faite pour joueur ce genre de matchs. Entre nous, on a bien sûr d'autres objectifs, mais "officiellement", on a déclaré comme objectif principal de gagner la Coupe de France !


Un objectif pas simple lorsque l'on connaît votre été difficile : incertitudes quant à la prolongation du coach, retour en méforme physique de plusieurs joueurs vedettes de l'effectif... N'a-t-il pas été trop compliqué de préparer sereinement ce premier tour de Coupe de France, qui plus est contre une équipe de D3 ? (finalement les Belettes l'emporteront sur le score de 3 buts à 1)


Il est vrai que la longueur des négociations avec le coach Aroca a créé une vraie incertitude dans le club et le soulagement à l'annonce de sa prolongation a été immense. Concernant la prépa, il est vrai qu'après 3 confinements successifs, certains se sont laissés aller. Fort heureusement, notre propriétaire Al-Fillon nous a gracieusement offert deux semaines de remise en forme avec un stage intense à Tignes qui a fait du bien à tout le monde. Pour ce qui est du premier tour, nous avions mis l'équipe réserve avec beaucoup de jeunes. Pas d'intérêt pour nous de mettre notre équipe type avant les 1/4 de finale !


Après cette victoire, les deux tours suivants, toujours face à des D3, se sont soldés par des victoires aux tirs aux buts. Qui a été le héros de ce début d'épopée sur la route du Stade de France ?


Sans aucun doute Alex Dias, notre gardien. Arrivé dans l'ombre à l'été 2020 au club, ce n'est pas un joueur qui fait beaucoup de bruit mais il est diablement efficace. Durant cette Coupe de France, il fait face à 10 pénaltys et en a sorti 6, en plus de faire des matchs de haute volée. Aujourd'hui, c'est clairement notre homme providentiel.


Avec un tel gardien, confiant pour le prochain tour dimanche face à une D1 ?


Confiant je ne sais pas mais prêts pour vivre un week-end de folie ! On commence dès vendredi soir avec un entraînement à haute intensité suivi d'une mise en place tactique et d'une analyse vidéo de l'adversaire le samedi matin. Samedi midi, repas saint avant un après-midi shooting photo avec nos différents sponsors. Ensuite, il nous faudra mettre en place les barnums, tables, etc. pour le dimanche et également préparer les paninis pour l'avant-match !


Pour marquer le coup, deux personnalités prendront part à la fête. Vous pouvez nous en parler ?


Oui, il s'agit d'Alex Bourlon, médaillé paralympique qui viendra donner le coup d'envoi ainsi que le youtubeur Stadito qui viendra nous voir et réalisera une grande vidéo sur tout le week-end au club.


Un petit mot sur la comm' du club (allez-voir la page Facebook du FC Belette, c'est une pépite !), qui est derrière tout ça ?


On est toute une équipe car c'est une facette importante du club. Je m'occupe d'écrire tous les textes, ensuite on a notre président qui fait les montages photos, un autre joueur qui s'occupe des montages vidéos, un ami du club qui nous prête un drone pour des images également et pour les idées, on les prend auprès de tout le monde. Cela montre que tout le monde au club est mobilisé pour produire du contenu.


Un sacré dispositif ! Et pour le futur, quel est l'objectif du club ? Aller voir plus haut ?


Le club a vraiment été créé sur la base de la convivialité et du dicton "voir la vie en rose". Evidemment, nous aimerions monter d'une ou deux divisions mais la compétition n'est pas notre priorité. Nous sommes désormais un groupe de 30 joueurs, l'objectif prioritaire est que tout le monde joue et se fasse plaisir et qu'on puisse passer un maximum de bons moments. Pour le reste, si les résultats sportifs viennent avec ce ne sera que du plus.


Et pour finir, la question qui doit revenir sans cesse : pourquoi le "FC Belette" ?


Cela vient de quelques soirées arrosées quand on était plus jeunes. On s'est toujours appelé les Belettes et quand il a fallu donner un nom au club, on a pas hésité !


Un grand merci au F.C Belette pour leur disponibilité et leur sympathie ! On croise les doigts pour la victoire dimanche. Aller les Belettes !

1 223 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Ancre 1
bottom of page