top of page

« Alone I did it » : l'introduction du football en Irlande est-elle l' oeuvre d'un seul homme ?

Dernière mise à jour : 27 déc. 2021

Du côté de l’Irlande, la légende est tenace : le football aurait été introduit dans le vert pays britannique grâce à l’action d’un seul homme, John McAlery. Alors, mythe ou réalité ?



La légende de McAlery


Selon la légende accréditée par le site officiel de la FIFA, l’histoire de John McAlery prend forme du côté de l’Écosse en 1878. Jeune businessman irlandais de 33 ans, McAlery vit alors à Belfast, actuelle capitale de l’Irlande du Nord. Fils d’un fermier du comté de Rathfriland, il a fait fortune dans le commerce de la draperie, secteur en plein essor à l’époque. Dynamique, ambitieux et doté d’un excellent sens des affaires, McAlery est également un sportif accompli. Comme bon nombre de membres de la bourgeoisie britannique, il apprécie énormément le rugby mais aussi le cricket. Concernant ce dernier, il a d’ailleurs joué un rôle dans la formation du club de Cliftonville à Belfast en 1870. Pour autant, lors d’un voyage en Écosse (et non d’une lune de miel comme l’évoque le site de la FIFA), McAlery va découvrir un nouveau sport qui va lui faire oublier ses premiers amours : le football. Tombé sous le charme de la balle ronde, le drapier irlandais rentre à Belfast avec une idée en tête : introduire l’English Game en Irlande.

Pour cela, il se démène d’abord pour organiser un match à Belfast entre deux des plus prestigieux clubs écossais : les Caledonians et le Quuen’s Park FC. La rencontre organisée en 1878, McAlery ne s’arrête pas là puisque dès l’année suivante, il fonde le premier club de football irlandais de l’histoire : le Cliftonville FC. Mais ces succès ne suffisent toujours pas à celui qui évolue au poste d’arrière droit dans le club qu’il a créé : il a désormais en tête de mettre sur place une véritable fédération irlandaise de football, sur le modèle de la Football Association anglaise ou de la Scottish Football Association. C’est chose faite le 18 novembre 1880, jour où, sur invitation de McAlery, sept clubs irlandais se réunissent pour créer l’Irish Football Association. Adoptant les règles de la Scottish Football Association (qui adopte elle-même celles de la Football Association), la nouvelle fédération irlandaise bénéficie du soutien de son homologue écossaise qui lui offre même le trophée qui récompensera le vainqueur de la Coupe d’Irlande qui va voir le jour. Après un tel labeur, McAlery peut raisonnablement déclaré en 1885, « Alone I did it » soit « seul, j’ai tout fait », lorsqu’on lui demande s’il a été assisté ou non pour importer le football en Irlande. L’histoire est belle et le monde du football peut se délecter des exploits de ce pionnier entré dans la légende. Mais comme souvent, l’histoire a été quelque peu embellie, laissant dans l’ombre d’autres pionniers injustement oubliés.


John McMytho ?


Si l’histoire de John McAlery a été embellie, y compris par lui-même, ce dernier n’est toutefois pas non plus un imposteur. Au Cliftonville FC qu’il a créé, son héritage est immense. Véritable homme à tout faire du club, il était à la fois, joueur et secrétaire tout en s’occupant de la billetterie et même de la pelouse qu’il n’hésitait pas à désengorger à l’aide de simples sceaux lorsque la météo irlandaise était trop capricieuse. De plus, son rôle dans la création de l’Irish Football Association est prépondérant, puisqu’il aida personnellement certains des clubs fondateurs à voir le jour. A ce titre, sa nomination en tant que premier secrétaire de la jeune fédération sonna comme une évidence. Toutefois, si son rôle de pionnier du football irlandais ne saurait être contesté, il est nécessaire de revenir sur le rôle de McAlery dans l’événement qui véritablement lancé le football en Irlande : le match de 1878 entre les Quenn’s Park et les Caledonians.


James Calder l’oublié


Tout d’abord, si la venue des Quenn’s Park et des Caledonians marque bien le point de départ de l’histoire du football irlandais, il ne s’agit pas réellement du premier match de football disputé dans le pays. En effet, dès novembre 1877, un match fut organisé à County Cork entre deux équipes issues de Penns, une école locale et du Lismore College. Si la rencontre n’obtient bien évidemment pas le même succès que celui provoqué par la venue des deux géants écossais, il s’agit bien d’un match de football se déroulant selon les règles de la F.A. La ville de County Cork peut d’ailleurs être considérée comme un des berceaux du football irlandais puisque des récentes recherches ont démontré qu’un club de football y existait déjà depuis 1877, soit deux ans avant la naissance du Cliftonville F.C. de McAlery. Pour autant, si McAlery n’est pas le fondateur du premier club irlandais de l’histoire, est-il tout de même l’instigateur de la rencontre entre les Queen’s Park et les Caledonians ? Et bien, il semblerait que non. En effet, dès 1877, les Caledonians étaient entrés en contact avec un certain James Calder, secrétaire générale du club de rugby du Windsor FC. A l’époque, les frontières entre football et rugby sont encore ténues et il semblerait que les rugbymen de Windsor aient souhaité s’essayer au ballon rond. Cette rencontre entre Caledonians et Windsor est prévue pour avril 1877 avec l’assentiment de la Scottish Football Association qui souhaite propager ses règles à l’ensemble du territoire britannique. Toutefois, pour des raisons inconnues, ce match est annulé au dernier moment et la venue des footballeurs écossais est remise à plus tard. Ce plus tard, ce sera donc le fameux match de 1878 qui fera les gros titres de la presse irlandaise. Dans ces coupures de journaux de l’époque, un grand absent : John McAlery. En effet, jamais celui-ci n’est mentionné en tant qu’organisateur de la rencontre, au contraire des clubs d’Ulster et de Windsor (et donc de John Calder), et de la fédération écossaise. Ce n’est que dix ans plus tard que la presse commencera à faire du fondateur du Cliftonville F.C. le relais principal du capitaine des Caledonians J.A. Allen pour l’organisation de ce match.


So, Alone he did it ?


L’histoire de John McAlery telle qu’elle est restée dans l’histoire est belle. Pionnier courageux, il aurait à lui tout seul introduit le football en Irlande avant de contribuer grandement à son développement. Si la deuxième partie de la phrase est incontestable, la première est très largement exagérée et laisse injustement dans l’ombre d’autres pionniers tels que James Calder ou J.A. Allen, le capitaine des Caledonians. Le rôle de la Scottish Football Association ne doit également pas être minimisé tant il apparaît clair que la fédération écossaise a joué un rôle majeur dans la naissance de son homologue irlandaise. So, alone he did it ?A vous de juger !


Sources :

- Moore, Martin. “Alone, he did it ? John McAlery and the origins of association football.” History Ireland, vol. 27, no. 1, 2019, pp. 28–30. JSTOR.

- "Cliftonville F.C." Hall of Fame : John McCredy McAlery, disponible sur le site du Cliftonville F.C.

- "La lune de miel inspirante de McAlery", disponible sur le site de la FIFA.


27 vues0 commentaire

Comments


Ancre 1
bottom of page