top of page

Le football à travers les siècles : la naissance du championnat d’Angleterre (8/X)

Dernière mise à jour : 19 juil. 2022

En 1888, l’Angleterre lançait le premier championnat professionnel de football de l’histoire. Retour sur sa création.



Le football dans de beaux draps


Depuis la création du Sheffield FC, doyen des clubs anglais, en 1857, le football anglais avait été en constante progression : naissance de la Football Association en 1863, inauguration de la F.A. Cup en 1871, premier match international l’année suivante et enfin instauration du professionnalisme en 1885. Oui mais voilà. Depuis la création de la Cup, les matchs amicaux disputés tout au long de la saison par les clubs de football ont perdu de leur intérêt. Pour les joueurs, ils sont devenus des matchs de préparation pour les matchs de Cup, pour les supporters ils ne sont désormais plus que des représentations banales sans réel enjeu. Pour les principales équipes, faire un bon parcours en Cup est donc devenu vital puisqu’une fois éliminées, la saison est pratiquement terminée. La place prépondérante qu’occupe à présent la doyenne des compétitions a engendré une chute des affluences pour les matchs amicaux, ce qui n’est pas sans poser de problèmes au niveau des finances des clubs professionnels. Pour y remédier, le football a d’ores-et-déjà besoin de se renouveler, d’inventer une nouvelle compétition. L’étincelle viendra de William McGregor, drapier de profession et vice-président du club d’Aston Villa.


L’idée en or de William McGregor


Né en 1846, William McGregor avait découvert le football dans son Écosse natale au milieu des années 1860. Par un bel après-midi, il avait assisté à une rencontre à proximité du petit village de Braco où il avait vu le jour. Aussitôt touché par le virus du ballon rond, il avait continué à s’intéresser au football après son départ pour Birmingham en 1870. Là-bas, il avait ouvert une boutique où il vendait les draps qu’il fabriquait lui-même mais aussi des tenues de football. Supporter du Calthorpe FC, petit club de la ville, la légende raconte que les jours de match, McGregor fermait sa boutique plus tôt pour pouvoir se rendre au stade. Du fait de la proximité de sa boutique avec Aston Park, terrain du club d’Aston Villa, McGregor avait également tissé des liens avec les dirigeants du club. Tout naturellement ceux-ci l’invitèrent à rejoindre le comité directeur du club en 1877. Devenu le membre le plus influent de ce comité, McGregor commence à réfléchir au problème posé par la baisse d’affluence lors des matchs amicaux. Le 2 mars 1888, il prend ainsi la plume pour écrire aux membres du comité d’Aston Villa ainsi qu’à ceux des clubs de Blackburn Rovers, Preston North End, Bolton Wanderers et West Bromwich Albion. Dans sa lettre, McGregor propose aux différents clubs de créer une Football League qui les mettrait aux prises chaque saison au cours d’un véritable championnat. Emballés par cette idée, les clubs acceptent et proposent à sept autres équipes de rejoindre le projet (Accrington, Derby County, Stoke City, Everton, Notts County, Burnley, Wolverhampton). Le 17 avril 1888, les douze clubs se mettent d’accord et proclament la création de la Football League pour la saison 1888-1889.


Une Ligue du Nord ?


Si l’on observe bien le nom des douze clubs engagés pour cette première édition, on remarque un point commun entre eux : ils viennent tous du Nord. En effet, le professionnalisme avait d’abord touché les clubs du Nord de l’Angleterre, ceux-ci étant généralement dirigés par des industriels favorables à l’utilisation de joueurs professionnels. Les clubs du Sud (et donc de Londres) ne commenceront à prendre part au championnat que dans les dernières années précédant la Première Guerre Mondiale. Il faudra d’ailleurs attendre l’Arsenal de Herbert Chapman en 1931 pour voir un club londonien triompher en championnat. Malgré l’absence de l’immense majorité des clubs du Sud, la Football League connaît un grand succès et, dès 1892, une Deuxième Division est créée. Au Sud, le professionnalisme ne tarde guère à s’installer également et dès 1895, une Southern Football League regroupant des clubs pros et semis-pros voit le jour. Les clubs Londoniens sont les acteurs majeurs de cette division et se sont eux qui génèrent les meilleures affluences. Dès les années 1880, les rencontres de Tottenham ou de Fulham dépassent régulièrement les 20 000 spectateurs !


Le sport numéro 1 des Anglais


A l’orée du XXème siècle, le football anglais a donc pratiquement terminé sa mutation. En l’espace de quarante ans, il a su fédérer des milliers de pratiquants autour de règles communes, créer des compétitions populaires et instaurer un nouveau métier : celui de footballeur professionnel. Devenu le sport numéro 1 de l’autre côté de la Manche, le football est sur le point de s’exporter pour devenir le sport le plus populaire au monde.

A suivre...



Sources :


- P. DIETSCHY, Histoire du Football, Tempus, 2010.

- "William McGregor, founder of the Football League", disponible sur le site officiel du club d'Aston Villa.

- "William McGregor. Biography". Disponible sur le site undiscoverScotland.co.uk

168 vues0 commentaire

Comments


Ancre 1
bottom of page